Des champignons qui bougent

with Pas de commentaire

A mi-chemin entre les règnes végétal et animal, les myxomycètes sont des champignons microscopiques qui produisent des spores, mais celles-ci, après fixation, prennent l’aspect d’amibes dites « myxamibes » ou « zoospore » selon l’espèce qui les a engendré. Elles se multiplient ensuite par division pour former une masse gélatineuse appelée « plasmode ». Ce plasmode se déplace sur son hôte (1cm par heure) mais sur de courtes distances pour se nourrir de végétaux en décomposition ou de végétaux vivants. Il vit en symbiose avec les bactéries qui colonisent le même support. Au moment de la reproduction, le plasmode s’élève sur son support et se renfle en certains endroits pour former des masses gélatineuses sphériques, souvent ovoïdes appelées « sporanges ». Chaque sporange contient un réseau de fins filaments où sont emprisonnées les spores. A maturité le sporange s’ouvre et évacue ses spores afin de perpétuer le cycle.

Myxomycètes