En route vers l’Afrique

with 2 commentaires

Ce début de septembre est la période la plus propice pour observer le Balbuzard pêcheur (Pandion haliaetus) sur nos fleuves et nos étangs. Pendant leur migration vers le Sud, les oiseaux s’arrêtent parfois 2 ou 3 jours sur une zone propice à la pêche. Un arbre mort ou une branche nue devient alors son perchoir favori pendant cette halte, il y consomme ses proies ou s’y toilette tranquillement dans la journée. Mais son mode de pêche reste le comportement le plus spectaculaire à observer : après avoir repéré le poisson de très haut, il serre ses ailes contre lui et pique à grande vitesse vers la surface. L’impact projette une gerbe d’eau impressionnante et le balbuzard ressort avec le poisson dans ses serres à grands coups d’ailes. Ce rapace exclusivement piscivore peut être vu assez facilement le long de la Loire, de l’Allier et sur les étangs de Brenne et de Sologne.

Balbuzard pêcheur