Le Cincle plongeur

with 15 commentaires

En ce début de printemps, les torrents et les petites rivières reprennent vie…  Le Cincle plongeur (Cinclus cinclus), caractéristique avec son plastron blanc,  sillonne activement son territoire en quête d’une femelle. Perché sur des rochers, le mâle pousse sa sérénade pour attirer les prétendantes. Le mâle construit un nid de mousse sous des racines des berges ou sous un pont. Les femelles, pas encore fixées, parcourent le torrent à la recherche du meilleur site qui lui permettra d’assurer leur future descendance. Chaque rencontre donne lieu à un rituel de parade où le mâle, chantant torse bombé et ailes écartées,  tente de séduire la femelle. Une fois le couple fixé et après 16 jours de couvaison,  l’activité sera alors à son comble avec le nourrissage des jeunes. Les adultes feront d’incessants allers et retours entre les zones de pêche, souvent de petites zones à fort courant  parsemées de rochers, et le nid.  Parfaitement adapté à la plongée grâce à  son plumage, le cincle passe de longues secondes sous l’eau à rechercher de petites proies comme des larves de phrygane  mais également de petits alevins.