Le Diablotin

with Un commentaire

« Empusa pennata » pour les scientifiques ou « Empuse » pour les naturalistes. Morphologiquement proche de la mante religieuse, cet insecte s’en distingue facilement par cette « coiffe » qu’il porte sur le haut de la tête. Souvent la tête en bas et bariolée de la tête au bout des pattes, cette espèce se dissimule très bien dans les biotopes qu’elle fréquente. C’est principalement dans les garrigues du bassin méditerranéen que l’on aura l’occasion de l’apercevoir abondamment mais il n’est pas rare d’également la retrouver dans la moitié Sud de la France. A noté que les larves, aussi appelées « Diablotin », sont aptères (sans ailes – cf photo) alors que les individus imagos possèdent des ailes qui recouvrent leur abdomen à la manière des mantes religieuses.

Empuse (Empusa pennata)