Le Petit-duc scops

with 2 commentaires

Les journées s’allongent, le climat s’adoucit et les premiers oiseaux migrateurs entament leur voyage vers le nord. Comme chaque printemps, le Petit-duc scops (Otus scops) est de retour dans le sud de la France. Les nuits des prochains mois seront rythmées par son cri caractéristique composé de « tiouk » réguliers et interminables ! Ce rapace nocturne est le plus petit des hiboux. A peine plus haut qu’une quinzaine de centimètres, le Petit-duc affectionne les milieux arborés tels les parcs ou allées de vieux arbres (platanes) qui bordent les villages et hameaux du sud du pays. Très mimétique et peu actif en journée, il reste généralement « branché » à proximité de la cavité dans laquelle il fait son nid. A partir de mi juin les jeunes naissent et les adultes (essentiellement le mâle) redouble d’activité pour capturer les insectes qui serviront à les nourrir. C’est alors une bonne période pour tenter de les observer. Fin de l’été, jeunes et adultes redescendent hiverner dans le Sud de l’Europe et en Afrique.