L’envol des Guifettes moustacs

with Pas de commentaire

L’essor des Guifettes moustacs (Chlidonias hybrida) est, comme chez de nombreux migrateurs, très rapide. Les jeunes nés il y seulement quelques semaines ont dû apprendre très vite à voler. En effet, ils doivent déjà être prêts pour la migration qui les emmènera jusqu’aux côtes africaines ou de Madagascar. C’est toujours un étonnement de voir ces petits animaux qui, il y a encore quelques jours, n’étaient que des poussins déplumés de quelques grammes. Ils sont aujourd’hui déjà complétement formés et même souvent plus gros que leurs parents. Ils s’apprêtent à parcourir un voyage de plusieurs milliers de kilomètres alors que pour le moment ils n’ont connu que les abords de leur étang de naissance pour s’entraîner au vol.