Les arbres têtards

with Pas de commentaire

La taille en têtard des arbres (frênes, saules, chênes…) consiste à leurs couper les branches tout en maintenant le tronc. Cette taille traditionnelle réalisée tous les 10 à 15 ans permettait de fournir du bois de chauffe ou du fourrage pour les vaches en cas de pénurie d’herbe. En conservant les troncs, les haies étaient conservées et une nouvelle taille était assurée pour l’avenir. L’intensification de pratiques agricoles qui conduit à l’arrachage des haies et l’abandon du chauffage au bois ont conduit à la disparition de ces têtards. Ils constituent pourtant un véritable écosystème à eux seuls et abritent des espèces rares et menacées. Chauves-souris, Chouette hulotte, Pic noir, Grand Capricorne, Rosalie des Alpes ou Pique-prune font partie de la longue liste d’espèces qui  dépendent des vieux arbres têtards. Il est donc très important de les conserver et de les entretenir et très facile d’en créer des nouveaux.