Prémices de jeux amoureux !

with Un commentaire

Mustélidé très discret, la martre est pourtant un hôte commun des bois et forêts. Sa présence est le plus souvent trahie par les laissées déposées le long des chemins forestiers. Essentiellement nocturne ou crépusculaire, l’été, la martre présente au contraire des moeurs plus diurnes. C’est également la période du rut au cours de laquelle mâles et femelles, habituellement solitaires, se retrouvent pour assurer la pérénité de l’espèce. Ces rencontres donnent lieu à des jeux avant l’accouplement qui peut durer jusqu’à 1 heure. Les jeunes ne verront le jour qu’en avril-mai suivant après une très longue période de 6-7 mois  d’arrêt du développement de l’embryon.